Devenir sapeur-pompier professionnel (SPP)

Fonctionnaires des collectivités territoriales, les sapeurs-pompiers professionnels (SPP) assurent l’ossature des Services départementaux d’incendie et de secours (SDIS). Il y a 40.600 SPP en France en 2016*. Comment devenir sapeur-pompier professionnel ? Quelles sont les catégories de concours (officier, non officier…) ? Quand se déroulent les prochains concours ?

Un processus de recrutement en plusieurs étapes

Qu’ils soient officiers ou non, les sapeurs-pompiers professionnels (SPP) dépendent de la fonction publique territoriale. Leur recrutement est soumis à la réussite d’un concours, soit interne, soit externe, ouvrant droit à l’inscription sur une liste d’aptitude pour une durée déterminée, puis à l’accès à un emploi au sein d’un service départemental d’incendie et de secours (SDIS) en fonction de la disponibilité ou la vacance de postes de sapeurs-pompiers professionnels.

Les principales étapes du processus de recrutement des SPP :
  • Inscription au concours
  • Réussite des épreuves de pré-admissibilité, d’admissibilité et d’admission (+d’infos sur le détail des épreuves des concours de SPP)
  • Admission sur liste d’aptitude zonale ou nationale
  • Candidature à un poste en fonction des avis de vacance d’emploi(s) dans les SDIS
  • En cas de candidature acceptée, nomination dans l’emploi et affectation dans un centre de secours ou un service du SDIS.
Modalités générales d’accès à la profession

Aptitude médicale

Le recrutement des sapeurs-pompiers volontaires (SPV) ou sapeurs-pompiers professionnels (SPP) est soumis à des conditions d’aptitude médicale, liées aux particularités d’emploi des sapeurs-pompiers dans leurs interventions et missions de secours.